La crèche propose des périodes de jeux libres et des périodes d’activités dirigées.
Toutes les activités sont proposées mais pas imposées. On laisse votre enfant libre d’agir en fonction de ses compétences et de ses envies dans le respect des autres (ex: coller sa gommette sur la main et non sur la feuille).
Si votre enfant est en retard, il ne pourra rejoindre le groupe qu’avec l’accord du professionnel(le) menant l’activité, pour ne pas gêner le groupe.
Certaines activités sont planifiées (bibliothèque, gym), les autres sont organisées en fonction du groupe d’enfant, de l’équipe présente, de la météo, des envies…
Voici des exemples d’ateliers proposés à la crèche
Le dessin, la peinture, le collage
Dessiner, peindre, c’est avant tout l’occasion de jouer avec les couleurs, de découvrir au toucher une nouvelle matière, de regarder la trace laissée sur son pied ou sa main, de pouvoir barbouiller, mélanger et voir naître le besoin d’occuper au maximum l’espace blanc. C’est ainsi que l’enfant entrevoit ses premières notions de l’espace et développe son imaginaire.
Les histoires, jeux d’écoute et d’observation
Les histoires permettent aux enfants d’enrichir leur vocabulaire et de cultiver leur imagination. Les histoires provoquent parfois des confidences. L’enfant va dire ce qui le préoccupe et pourra ainsi dominer ses peurs. Le livre apporte la connaissance des choses, des animaux, des gens et des situations. Grâce à lui, l’enfant apprend à réfléchir, à accéder à une pensée logique et acquiert la capacité psychique à être seul.
Certains vendredi matin, les “moyens” et “grands” vont à la bibliothèque municipale où un créneau leur est réservé pour écouter des histoires et regarder des livres.
La musique
L’initiation passe d’abord par le côté affectif des berceuses, des comptines, des chansons, le chant et la voix constituant des moyens simples de vivre la mélodie et le rythme.
Des activités musicales sont proposées régulièrement (apprentissage des chansons, mais aussi du silence, jeux et écoutes sur les Cds). Elles font souvent naître le désir de reproduire en mieux, plus fort, plus vite et de s’exprimer par le son et la danse.
La motricité
Piscines à balles, tapis d’éveil à l’intérieur, tricycles, patinettes, toboggans, ballons et cerceaux à l’extérieur… De nombreux équipements permettent à l’enfant de marcher, courir, pédaler, lancer, pousser, tirer, etc. Bref d’apprendre son corps. Ces expériences et exercices développent aussi une intelligence intuitive et pragmatique, forgeant en lui l’idée qu’il devient capable de surmonter certaines difficultés.Peut-être là plus que dans d’autres activités, l’enfant apprend à faire seul. Il faut être attentif à ce désir tout en gardant un œil sur lui. Ce regard des professionnelles permet à l’enfant de se rassurer et lui donne la confiance nécessaire pour expérimenter.Très régulièrement, les professionnels(les) organisent aussi des exercices dirigés : marcher sur une ligne dessinée au sol, compter jusqu’à trois avant de sauter dans la piscine à balles, faire un parcours d’obstacles, lancer de balles sur cible, etc.
Tous ces exercices apprennent aux enfants les règles tout en développant leur motricité.
Les jeux d’eau et de transvasement
L’eau est pour l’enfant synonyme de liberté, en étant à la fois un élément naturel et surprenant. Les petites piscines, le tuyau d’arrosage, les arrosoirs … garantissent des moments de découverte et de plaisir. Ces jeux d’eau peuvent être proposés à l’intérieur et à l’extérieur de la crèche.
La manipulation répétée va favoriser les apprentissages chez le jeune enfant. Il va développer tous ses sens, pas seulement celui du toucher. Le fait de soupeser, de manipuler, de remplir, de vider, d’attraper seront autant d’actions qui lui permettront d’intégrer des notions abstraites, d’agir sur son environnement et ainsi de mieux le comprendre.
Les jeux de construction et de logique
Empiler, emboîter des formes pour bâtir des édifices, assembler un puzzle, etc… L’enfant apprend la nature des objets, leurs formes, leurs couleurs, leur poids, leurs propriétés particulières. Il développe une motricité fine des mains et de tous ses gestes. De nombreux jeux de construction lui donnent des notions de temps, d’espace, la connaissance des relations de cause à effet. Il appréhende l’horizontalité, la verticalité, et commence à prendre la mesure des distances, des quantités et du poids.
La cuisine
Les ateliers cuisine permettent de découvrir le goût, les odeurs, mais aussi d’exercer sa dextérité lors des mélanges, d’apprendre les ingrédients, leur texture, l’ordre dans lequel faire les choses, la patience, etc. La manipulation de la nourriture avec les mains permet d’avoir la sensation du toucher mais aussi la joie de faire seul. Et par-dessus tout, il a le plaisir de déguster ce que l’on a fait ensemble.
Pâte à modeler et pâte à sel.
Jouer avec c’est avant tout “toucher”. L’enfant va pétrir la pâte, y enfoncer ses mains, gratter sa surface.
Ainsi, il apprend à découvrir et reconnaître les matières (lisse, mou, rugueux, doux, etc.) ou des notions d’état (sec, mouillé, sale, propre, etc.). Il compare ses différentes sensations.
Les gommettes
L’enfant va apprendre la patience de décoller la gommette, assimiler la forme et la couleur de cette dernière et prendre notion de l’espace dans la feuille.
Le jardinage
Organisés ponctuellement dans la cour, le jardinage permet à l’enfant de découvrir les saisons, les éléments naturels et le nom des fleurs et des plantes, les couleurs, les goûts, les outils, les formes et des gestes nouveaux. Et d’apprendre à observer et respecter la vie.